Obligations sociales

Index concernant l'égalité de rémunération entre les femmes et les hommes

Année 2023

Devant la persistance des inégalités de salaire et de carrière entre les femmes et les hommes, les pouvoirs publics ont institué une obligation de résultat visant à corriger les écarts injustifiés : Loi du 05 septembre 2018.

B&A obtient 84 points / 100

Depuis de nombreuses années, par le biais d'un travail concerté avec les Instances Représentatives du Personnel, B&A a élaboré des dispositifs afin de rechercher le meilleur respect de l'égalité femmes/hommes :

  • Les accords d'Entreprise, dont le rapport de situation comparée
  • Les Rapports Annuels Uniques, lesquels par comparatifs prenaient en compte :
    • L'évolution dans l'emploi
    • Les effectifs et les contrats de travail
    • L'évolution salariale
    • L'articulation vie professionnelle / articulation des responsabilités familiales
  • Les BDES – bases de données économiques et sociales - reprenant l'ensemble des rapports antérieurs.

Grâce à l’ensemble de ces dispositifs, B&A atteint cette note de 88 points / 100, au-delà du seuil des 75 points auquel toutes les entreprises sont astreintes par la DREETS de Nouvelle Aquitaine.

La mise à jour de cet index est obligatoire sur le site internet des Sociétés avant le 1er Mars de chaque année.

Détail des indicateurs Calculé Max
Écart de rémunération entre les hommes et les femmes 39 40
Écart de taux d'augmentations individuelles 35 35
Salariés ayant bénéficié d'une augmentation suite retour congé maternité / adoption 0 15
Salariés du sexe sous-représenté parmi les dix plus hautes rémunérations 10 10